Consultez nos offre d'emplois bénévoles
Vous avez besoin de bénévoles ?



Recherche
Communications
Ressources

Restez informé

Recevez nos lettres d'information par courriel.

Nos partenaires

Actualité

ARCHIVES

Ils sont les enfants du baby-boom, ils ont vécu l'abondance et maintenant ils forment la cohorte des nouveaux retraités. Selon diverses études, ils ont les moyens économiques, la santé physique et le goût de profiter pleinement de leur nouvelle vie de retraité. Ils représentent environ 27% de la population

________________________________________________

COLLOQUE SUR L'ENGAGEMENT BÉNÉVOLE DES PERSONNES DE 50 ANS ET PLUS, ÉDITION 2010

14 mai 2010

Suite au succès du colloque régional sur «L'engagement bénévole des personnes de 50 ans et plus» tenu en 2009 à Lévis, la Table de concertation des aînés de Chaudière-Appalaches en collaboration avec les quatres Centres d'action bénévole de la région de Chaudière-Appalaches vous offrent l'opportunité de participer à une version améliorée de cet événement qui se tiendra le 14 mai 2010 au Georgesville à St-Georges.

Ce colloque vous permettra :

  • De valider les méthodes de gestion et d'accueil des organisations afin de favoriser l'intégration des nouveaux bénévoles
  • D'adapter les descriptions de tâches bénévoles aux attentes des nouveaux retraités
  • De confirmer si les nouveaux bénévoles pourront combler les besoins actuels et à venir
  • D'être au fait des conditions mentionnées par les nouveaux retraités pour intégrer les organismes bénévoles
  • D'accueillir progressivement et efficacement cette nouvelle génération de bénévoles

Bref, de répondre aux questions auxquelles les organisations bénévoles sont confrontées afin d'apporter les changements nécessaires.

UN RENDEZ-VOUS

Qu'on se le dise, c'est un rendez-vous le vendredi 14 mai prochain pour une journée de discussions et de réflexions sur ces questionnements très actuels liés à l'engagement bénévole des 50 ans et plus. Le sujet est sérieux, mais il sera présenté sous une formule conviviale, dynamique et éducative.

Inscription :

  • Date limite d'inscription : 30 avril 2010
  • Coût : 50$ par personne, incluant le dîner

Compléter le formulaire disponible sur www.aineschaudiereappalaches.com

  • Par télécopieur : 418-833-7214
  • Par courriel : info@aineschaudiereappalaches.com
  • Pour plus d'information, contactez Nathalie Poulin, coordonnatrice au :

                418-833-5678, poste 105

                Sans frais : 1-877-533-5678

COMITÉ ORGANISATEUR

Table de concertation des aînés de Chaudière-Appalaches, Centre d'action bénévole Beauce-Etchemin, Centre d'action bénévole de Bellechasse - Lévis - Lotbinière, Centre d'action bénévole Beaulac-Garthby (MRC des Appalaches), Centre d'action bénévole Montmagny-L'Islet

La réalisation de ce colloque a été rendue possible grâce à une participation financière de l'Entente spécifique pour l'amélioration des conditions de vie des personnes aînées dans la région Chaudière-Appalaches

Pour plus d'informations et vous inscrire :

______________________________________________________________

COLLOQUE RÉGIONAL SUR L'ENGAGEMENT BÉNÉVOLE DES 50 ANS ET +

Ils sont les enfants du baby-boom, ils ont vécu l'abondance et maintenant ils forment la cohorte des nouveaux retraités. Selon diverses études, ils ont les moyens économiques, la santé physique et le goût de profiter pleinement de leur nouvelle vie de retraité. Ils représentent environ 27% de la population et leur nombre augmentera de 15% dans les 10 prochaines années. Autant de bonnes raisons de s'intéresser à eux…

À tort ou à raison, plusieurs qualificatifs leur sont accolés : ils sont d'anciens idéalistes, ils respectent l'autorité et la «job à vie». Plutôt matérialistes, ils ont un rapport ambigu avec les valeurs traditionnelles. Ils sont les instigateurs des réformes sociales, des rébellions, crient pour la liberté, veulent changer le monde, forment des unions (syndicats), sont déchirés entre la rébellion et le pouvoir, sont nostalgiques et veulent garder leur jeunesse à tout prix. Le nouveau retraité est un consommateur expérimenté et exigeant et son profil dépend de ses valeurs, de son vécu, de ses expériences et aussi de sa forme physique. Il y a cependant certains bémols à ce portrait, par exemple près de 40% de ceux-ci ont un parent très âgé dépendant, ce qui empêche 85% d'entre eux de s'éloigner de la résidence parentale; aussi, plusieurs retraités surestiment le niveau de leur future pension.

Les nouveaux retraités ne veulent pas de voyages organisés, ils veulent du sur mesure. Leurs attentes sont nouvelles, différentes de la génération précédente ! Ils sont autonomes, actifs et comptent bien vivre comme ils l'on fait jusqu'à présent. Les anciens schémas et l'approche pour capter leur attention, éveiller leur curiosité, développer leur désir sont à revisiter.

Est-ce que l'arrivée de cette nouvelle génération sur le marché du bénévolat se fait en douceur ? Est-ce que les méthodes de gestion et d'accueil actuelles des organisations favorisent l'intégration de cette cohorte de nouveaux bénévoles ? Est-ce que les descriptions de tâches bénévoles sont adaptées aux attentes des nouveaux retraités ? Est-ce que leur présence sur le marché du bénévolat comblera les besoins en recrutement ? Est-ce que les nouveaux retraités sont une manne pour les organisations et à quel prix ? Bien des questions auxquelles les organisations bénévoles devront répondre et ainsi faire les changements nécessaires.

Le 2 avril prochain, sous la présidence de M. Christian Champagne, directeur général de la caisse populaire Desjardins de Lévis, le Centre d'action bénévole-SERS en collaboration avec divers partenaires du milieu, organise une journée de discussion et de réflexion sur ce questionnement très actuel. Ce sujet sérieux sera présenté sous une formule conviviale, dynamique et hautement instructive selon les thèmes traités. Cette journée s'adresse particulièrement aux membres de CA et aux responsables de bénévoles.

 

 

 DÉROULEMENT DE LA JOURNÉE

L'animatrice Mme Françoise Guénette débutera la journée par la présentation d'une animation théâtrale, orchestrée par Danielle Lepage, qui nous montre une bénévole bien de sa génération (50 ans et +) et qui parle des hauts et des bas de son bénévolat. Quelquefois drôle, quelquefois moins drôle, cette interprétation nous amènera à réaliser que des gestes ou des actions même anodins peuvent avoir des répercussions inattendues.

Suivra la conférence «Le bénévolat des boomers : une manne ou un défi ?» par André Thibault, directeur de l'Observatoire québécois du loisir. Il se penchera sur le sens de l'engagement bénévole des nouveaux retraités et sur les attitudes qui sont requises de la part des gestionnaires d'organisations. Il y traitera des principes et des défis de la gestion de la promotion, du recrutement, de l'accompagnement et de la reconnaissance de l'engagement de cette cohorte, et jettera un regard sur leur transfert de génération.

Dans l'après-midi, les participants auront à choisir deux des quatre ateliers offerts :

«La place et le rôle de chacun» par Barbra Tremblay, directrice générale du Centre d'action bénévole-SERS et psychologue. Au sein d'une organisation, les structures bénévoles et l'offre de service peuvent être fragilisées pour diverses raisons. Comment réaménager l'organisme afin de favoriser l'autonomie des personnes et le respect des différences (bénévoles et employés) ? Comment préserver l'esprit du bénévolat tout en y intégrant les façons de fonctionner et parfois certaines valeurs propres à l'univers du travail ?

 

«Le recrutement et la sélection» par Marie-Élaine Milette, M.B.A. spécialisé en gestions des organisations. Les objectifs de cet atelier sont de développer la promotion des organisations afin d'attirer les nouveaux bénévoles. L'importance de se définir (ses points forts et ses points faibles) et de s'outiller pour bien se représenter.

 

«L'accueil, l'intégration et la formation» par Andrée Sévigny, chercheuse sur l'engagement bénévole au Centre d'excellence sur le vieillissement. Accueil, intégration et formation sont intimement liés et sont les fondements de la fidélisation des bénévoles, de la qualité de leurs interventions et du développement de l'organisation. L'importance de mettre en place les conditions gagnantes.

«La reconnaissance, un investissement» par Julie Pion, psychologue et consultante. La reconnaissance est une tâche à laquelle tout responsable des bénévoles est tenu de réfléchir. Contrairement à ce que nous pourrions croire, il s'agit d'un élément majeur dans la rétention des bénévoles et de loin l'un des plus complexes. Chaque geste ou attention doit s'ajuster à la personne désignée. Il faut voir les modes de reconnaissance comme un investissement auprès de nos bénévoles et non comme une dépense.

 Merci à tous les membres du comité organisateur de cet événement : Association des retraitées et des retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec, Aînés Solidaires de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, Comité des organismes associés de Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, Fédération de l'âge d'or du Québec, Fédération des Centres d'action bénévole du Québec, la Maison des Aînés, Regroupement des Centres d'action bénévole des régions 03-12, Table des aînés de Chaudière-Appalaches

Pour plus d'information ou pour vous inscrire, communiquez avec Mme Christiane Nadeau au 418-838-4094 ou directement en complétant la fiche d'inscription. Coût : 40$ par personne, dîner inclus. Lieu : Hôtel l'Oiselière à Lévis. Inscrivez-vous avant le 26 mars, places limitées. Important, joindre votre paiement à votre inscription.

 Dépliant du colloque

Cette journée est rendue possible grâce à la participation financière du Programme Nouveaux Horizons pour les aînés du Gouvernement du Canada et la caisse populaire Desjardins de Lévis.