Consultez nos offre d'emplois bénévoles
Vous avez besoin de bénévoles ?



Recherche
Communications
Ressources

À ne pas manquer Jeunes

............................. 
10 au 16 avril 2016
Semaine
de l'action bénévole
.............................

Restez informé

Recevez nos lettres d'information par courriel.

Nos partenaires

Littérature

Ajuster l'offre à la demande : Le bénévolat chez les jeunes

Nul ne sera surpris d'apprendre que les personnes âgées cumulent annuellement le plus grand nombre d'heures de bénévolat au Québec. Mais sait-on que la génération qui compte le plus grand nombre de bénévoles, c'est celle des jeunes (14-18 ans)?

Pourtant, jusqu'à tout récemment, aucun outil, aucune plateforme numérique ne s'adressait spécifiquement à eux, ni ne centralisait l'information leur permettant de s'engager le moment venu. Ce besoin, le Centre d'action bénévole Bellechasses-Lévis-Lotbinière (CABBLL) est venu le combler dans la région de Chaudière-Appalaches.

Depuis une dizaine d'années, le CABBLL recevait des appels de jeunes désireux de faire du bénévolat, ou encore d'intervenants ou de professeurs à la recherche d'une activité bénévole collective pour leur groupe de jeunes. Des étudiants au programme d'études internationales (avec un volet bénévolat obligatoire), se tournaient aussi vers le Centre. Mais les données colligées ne lui permettaient pas de cibler des actions adaptées à cette clientèle; trop souvent, on les dirigeait vers des activités classiques : soupe populaire, comptoir vestimentaire… Des activités qui ne conviennent pas à tous les tempéraments. Une première expérience amère ou désagréable risque de couper pour longtemps l'envie de s'y adonner. C'est exactement ce que veut éviter Geneviève Audet-Perron, chargée de projet de la Zone jeunesse du site web du CABBLL, inaugurée en décembre 2012. « On veut aider les jeunes à choisir un bénévolat plus près de leurs vrais intérêts », affirme-t-elle.

Offrir des outils ciblés pour les jeunes était un rêve que le Centre caressait. Lorsque le Forum jeunesse régional Chaudière-Appalaches lui a proposé de créer une Action jeunesse structurante, l'équipe du Centre s'est activée! Elle a rencontré des représentants des trois groupes impliqués : les jeunes, les responsables de jeunes et les organismes susceptibles d'employer de jeunes bénévoles. Chez ces derniers, des expériences peu concluantes avaient parfois laissé un goût amer. ON a analysé le pourquoi de l'échec et imaginé des pistes de solution : mieux encadr4er le jeune, élargir l'éventail des tâches proposées, etc. Et on a consulté les adolescents. La discussion a permis de défaire des impressions tenaces (« le bénévolat, c'est quelque chose qui fait plaisir à quelqu'un d'autre, mais de pénible pour soi »!) et de cibler les meilleurs incitatifs (« si quelqu'un me proposait de faire du bénévolat, ça me tenterait; mais personne n'est venu me chercher »).

Un impératif s'est imposé : redéfinir le bénévolat, en y incluant des secteurs comme les loisirs, le sport, et tant d'autres fort éloignés du classique secours aux plus démunis. Du coup, on a aussi (re)découvert les motivations et bénéfices du bénévolat : l'implication citoyenne, bien sûr, mais aussi la découverte de soi, la bonification du curriculum vitae, la création d'un nouveau réseau, et qui sait, peut-être même orientation professionnelle.

Les consultations ont révélé au CABBLL que le meilleur outil pour faciliter le bénévolat jeunesse était un portail Internet. La Zone jeunesse de son site accueille donc maintenant les divers acteurs du bénévolat jeunesse. Une démarche de sensibilisation auprès des organismes déjà liés au Centre a permis une réflexion sur l'encadrement et les tâches à proposer aux jeunes citoyens. La table est maintenant mise pour de nombreuses rencontres fructueuses et une entrée encore plus massive des jeunes de Chaudière-Appalaches dans l'action bénévole.

par Manon Leroux, collaboratrice

Référence : Études de K, Vol 1 – No 1 – printemps 2013